Une Cure de Jus dans ma Semaine Flexi #7

Hello there !

Durant cette septième semaine de transition vers le végétarisme, j’ai expérimenté la journée de jus. La cure de jus a connu une grande popularité l’année dernière, au printemps, puis à l’automne. C’est vrai que les changements de saison sont propices aux détox. Pour moi ce sera un grand Nettoyage de Printemps s’il vous plaît ^^

Dans mon cas, j’ai réalisé cette journée Jus pour rebooster mon organisme. Comme je vous le disais dans cet article, l’arrivée du printemps et plus spécifiquement les mois de mars et avril sont pour moi une période de moins bien. Tous les ans, je me sens sans énergie, fatiguée et je connais une baisse de moral. Evidemment en 2015 ça n’a pas raté. Pour éviter de connaître la même chose pour la totalité de la période, j’ai pris la décision de tester non pas une cure mais une journée Jus.

Courageuse mais pas téméraire ! J’ai limité l’alimentation par jus à une seule journée et j’ai même relancé la digestion le soir avec 1/2 avocat et une purée de légumes. En fait, j’avais peur de ne pas gérer la sensation de faim la nuit. J’ai choisi la journée de dimanche – le détail en bas 😉  L’expérience a été plutôt concluante. J’ai bien envie de tenter un week end complet début avril.

Semaine du 16 au 22 mars

Lundi

Pour commencer la semaine, je finis la tarte au poireau de la veille, accompagnée d’un mélange lentille-boulghour-quinoa.

Le soir, on prépare un plat basique d’étudiant, des pâtes aux lentilles corail avec du jambon.

Mardi

A midi, salade mâche-boulghour-quinoa-betterave-feta-noix J’ai eu faim dans l’aprem.

Un détour par le magasin bio et je mets enfin la main sur du quinoa. Le graal ! Précédemment j’utilisais un mélange boulghour/quinoa pré-cuit. Ça se laissait manger mais bon. Donc on goûte illico le quinoa avec une purée de 2 carottes, 1 navet et 1 PdT pour 2 personnes, cuites à la vapeur. Miam !

Mercredi

Salade mâche-quinoa-lentilles-betterave-feta-noix pour changer. Avec quelques tranches de pain complet.

Encore une tarte épinard chèvre pour le soir. En même temps, c’est trop bon !

Jeudi

Piscine ! J’enchaine avec le reste de tarte et une salade composée à base de quinoa.

Je termine les courses pour préparer la journée de jus de dimanche. J-3!

Gnocchi, crème et jambon pour le soir.

Vendredi

Toute folle à cause de l’eclipse, j’en oublie de commander un sandwich pour midi. Je resquille à la cantine. Une entrée de salade de PdT et de radis et un plat composé de (mauvaise) purée et de petits pois/carottes.

Des crudités et des œufs pour le diner et c’est le week-end !

Samedi

Enfin le retour des petits radis roses sur le marché ! Je suis en joie ^^ En attaque à midi, avec de la mâche, des carottes râpées avec du bon pain complet, puis un peu de fromage.

On est invité chez un pote le soir. Un gâteau aux pommes et des pois chiches épicés sous le bras, on se régale des tartes (quelques unes végétariennes – bonheur ) et desserts en tout genre. On évite de trop manger (dur) et on se limite à une seule bière (trèèèès dur) en vue de la cure qui nous attend.

Dimanche

Journée jus !!! J’ai embarqué MrChéri dans l’aventure et je crois qu’il m’en a voulu hihi.

Première chose, le matériel. On a acheté un extracteur de jus en septembre quand je n’avais pas le droit de manger des fruits et légumes à cause de leurs fibres. L’extracteur permet de récupérer le jus, les vitamines et toutes les bonnes choses en les séparant des fibres, pulpe et autres solides. Bon, le nôtre est un premier prix et laisse passer de petites quantités de solides.

Deuxième point, le menu. De nombreuses recettes et programmes circulent sur internet. J’aime beaucoup le compte rendu de Marion alias le hibou sur son blog. Elle donne toutes les recettes de ses 5 jours de cure #respect et surtout ses impressions, pour savoir un peu à quoi s’attendre. Comme je n’étais partie que pour une journée, je me suis contentée du programme Reboot with Joe traduit par musculationaufeminin (le pdf est disponible tout en bas de la page). En effet, en une seule journée, je ne risquais pas de carences particulières…

Donc on a attaqué la journée (à 10h30) par le jus d’un citron dans un grand verre d’eau. Pour l’instant tout va bien, c’est quelque chose que je fais régulièrement. Une petite demi-heure après, on passe (par personne) 2 pommes bio non pelées (des Fuji, très juteuses), 2 carottes bio non pelées et un citron sans le zeste ni le ziste dans l’extracteur. J’ai beaucoup aimé ce jus, sucré et doux.

7_jus_matin_017_jus_matin_02

Vers 13h30, on commence à avoir une petite faim. On passe (par personne) 1 pomme bio non pelée, 3 branches de céleri bio, 2 poignées d’épinard bio et un citron (sans zeste ni ziste). Et là … c’est le drame. Le céleri ! Mais quelle horreur. C’est très acide mais surtout trop prononcé.

7_jus_midi_01

7_jus_midi_02 7_jus_midi_03

MrChéri arrive à le boire, mais a toujours faim après et commence à râler. Quand à moi, j’en bois environ 2 gorgées toutes les demi-heures. Si bien qu’à 15h30, j’en suis encore à la moitié. Vers 16h on craque et on passe au jus de l’après-midi. MrChéri (ce warrior) respecte la recette à la lettre : (par personne) 1 quart d’ananas, 2 branches de céleri (beurk), 1 citron (sans zeste ni ziste) et 1 morceau de gingembre.

Pour finir enfin mon jus de midi, je mélange le reste avec mon quart d’ananas et une pomme. Ça masque suffisamment le goût du céleri pour boire le breuvage. La sensation de ventre vide est désagréable mais reste supportable. On décide de prendre l’air. Pas de fatigue particulière, une balade comme d’habitude.

Le soir, un peu de solide. Je sais que je dors mal le ventre vide alors pour une première fois, on coupe le « jeûne » plus tôt. A 19h tapante,  on se fait un avocat (pour 2) et une purée PdT-carottes (4 PdT et 2 carottes pour 2). On prend le temps de manger lentement pour ne pas choquer l’estomac 😉

7_ananas

Bilan de cette semaine : 2 repas « omnivores » pour 12 végétariens. Pas mal héhé ! La journée de jus a été mon nouveau challenge. Les repas végétariens sont rentrés dans ma routine et je me répète mais je ne suis pas peu fière ^^

Malgré le céleri, je suis très motivée pour refaire une journée voire 2-3 jours de jus et donc faire une vraie « cure ». Pour l’instant pas vraiment d’effet bénéfique, à voir sur les prochains jours. La bonne nouvelle c’est que je n’ai pas vu non plus de désagrément 😉

Et vous, vous avez déjà testé la cure de jus ? Des conseils pour ma prochaine fois ?

La reprise du Sport dans ma Semaine Flexi #6

Hello !

Cette semaine, j’ai repris le sport. Oui, qui l’eut cru ?! Cet automne, je pratiquais le renforcement musculaire 2 à 3 fois par semaine et une séance de cardio (rameur+vélo). Bien sûr, plusieurs séances de yoga mais pour moi c’est bien plus qu’un sport. Puis j’ai tout arrêté début 2015 pour raisons professionnelles.

Malgré l’arrivée du printemps, mon corps est toujours en sommeil. C’est tous les ans la même chose. J’ai voulu relancer la machine et je me suis fait violence. Piscine, pilates et cardio pour repartir du bon pied. Je suis surtout ravie d’avoir remis les pieds dans les bassins, après 5 ans d’arrêt. A la fin de ma séance j’étais au bout du rouleau mais en même temps j’étais tellement bien !

Mon changement de régime alimentaire ne semble pas avoir modifier mes capacités (je galère toujours en abdos mais c’est un autre débat ^^). La substitution des protéines animales par des protéines végétales semble fonctionner, je n’ai pas noté de difficulté particulière (en tout cas pas liée aux protéines … hum).

Semaine du 9 au 15 mars

Lundi

Après le week-end à Poitiers, pas de temps et de bons produits pour préparer le repas du midi. Je commande au boulot un sandwich roquette-tomate-fromage frais-jambon sec et un fromage blanc coulis de fruits rouges.

Des pâtes font un diner rapide. De toute manière il n’y a pas grand chose d’autre.

Mardi

Je repense une part de tarte au potiron qui dort dans le freezer. Hop avec quelques pâtes qui restent de la veille, ça fera l’affaire pour le déjeuner.

Enfin des courses 😉 Avec une petite salade de mâche, on réalise une tarte à la brandade pour le repas du soir.

Mercredi

A midi, je me prépare l’incontournable grosse salade : Mâche + noix + quinoa/boulghour +1/2 betterave + feta

Pas trop faim après le cardio, je me prépare des tartines beurre de cacahuète et fromage frais/confiture.

6_tarte_epinard 6_salade

Jeudi

Piscine ! Après ma séance de natation dans la matinée, je n’ai qu’une petite faim vers 13h. Je me fais une salade pour recharger quand même les batteries mais ça reste léger. Mâche + quinoa/boulghour +1/2 betterave + feta. Vers 15h, la faim arrive et je me fais 2 œufs au plat.

Le soir, je déguste 1/2 avocat, une grosse part de terrine végétale et un yaourt.

Vendredi

Merci les courbatures !!! A midi, je me réconforte avec 1 avocat, une grosse part de terrine végétale et de la mâche.

Pour fêter le début du week end, c’est parti pour un petit resto en amoureux. Je commande la pizza chèvre miel. Quand l’assiette arrive, je sais que je ne la finirai pas ! Le truc est immense. Pas de stress, je savoure jusqu’à plus faim c’est-à-dire seulement la moitié, et hop l’autre partie dans une boite à emporter.

Samedi

Je finis à midi ma pizza chèvre miel bien sûr, qui même réchauffée au four traditionnel est excellente.

Soirée crémaillère : tarte épinard chèvre + gâteau quatre quart au chocolat

De nombreuses options végétariennes : houmous, carottes, concombre et tomates cerises, cale courgette chèvre et tomates mozza, caviar d’aubergine.

   6_papillon 6_terrine

Dimanche

Pas fraiche la fille, heureusement que l’alcool est végétal ! Un bol de salade de fruits (une banane, une poire et une poignée de fruits rouges) et du pain avec du fromage font office de brunch maison.

Le soir, une tarte au poireau basique termine la semaine.

Bilan de cette semaine : 2 repas « omnivores » pour 12 végétariens. On est bien cette semaine !!! Je suis contente que la transition soit si douce. Peut-être que j’étais toute simplement prête à relever ce challenge. L’idée ne titillait depuis tellement longtemps, sans jamais oser. C’est chose faite et je suis plutôt fière de moi, n’ayons pas peur des mots ^^ La difficulté maintenant réside dans le long terme, les repas de famille et autres restos professionnels. Aller, on y croit !

Bonne semaine à tous !

Semaine flexitarienne #5

Bonjour tout le monde !

Cette semaine marque le début du deuxième mois de ma transition vers le végétarisme. Je suis plutôt contente des associations que j’ai adoptées et des nouveaux produits introduits dans mon alimentation. Et je dois avouer que  je suis rassurée que MrChéri, qui cuisine souvent avec moi, me suive avec enthousiasme dans nos nouvelles recettes.

Maintenant que je commence à maîtriser « en privé », je me questionne sur mon positionnement « en public ». Lors des sorties au resto par exemple, je me suis rendue compte qu’il y a peu de plats sans viande ni poisson. Encore moins des plats pensés pour les végétariens, c’est-à-dire qui contiennent des protéines végétales. Pour le moment ce n’est pas un problème puisque je conserve toujours 3-4 repas omni par semaine. Mais je me demande à terme comment je ferai.

J’ai été confronté à ces questions lors de mon week-end à Poitiers chez ma sœur. Elle-même ne cuisine pas végétarien. Et je comprends que dans sa chambre de 9m2 et la cuisine qu’elle doit partager avec une dizaine de personnes, les expériences culinaires ne sont pas des plus aisées. Mais je fais passer le message progressivement. Elle n’a jamais été viandarde et me prête une oreille attentive ^^

DSC04329

Semaine du 2 au 8 mars

Lundi

A midi, je finis quelques restes du week-end. Un peu d’omelette-patate douce, enrichie en patate pour que la portion ne soit pas trop petite et un reste de carottes cuites avec des pois chiches.

Au diner, une part de tarte épinard-chèvre et une tartine camembert-confiture de figue.

Mardi

Je finis la tarte aux épinards au déjeuner. Quelques pois chiches froids et un reste de pâtes à la sauce tomate.

Pas trop d’appétit ce soir. Une nouvelle tournée de houmous, du pain complet et une tartine camembert-confiture de figue.

Mercredi

A midi, un écrasé de patate douce et une tartine de houmous. Beaucoup de fruits dans l’après midi. J’ai eu malgré tout assez faim, avec ce repas de midi mal dosé et frugal.

Du coup, je goûte du beurre de cacahuète sur du pain et 2 bouchées de nougat noir (trop bon btw 😉 ). Pas d’appétit pour le soir.

Jeudi

On profite de la fin de saison des potirons. C’est parti pour la préparation d’une tarte patate douce et courge musquée. Pour la garniture, 1 bol de patate douce et 1 bol de courge, 3 oeufs, 150 ml de lait, une poignée de flocons d’avoine pour la texture, du parmesan, sel poivre.

J’en mange une part à midi, avec une entrée betterave-noix-camembert.

En début de soirée, je passe par la case massage ! C’est un cadeau de MisterChéri pour Noël. 1h15 de pur délice. Mon ventre est tellement détendu ! avec le stress d’habitude c’est loin d’être le cas ^^

Alors pas trop faim le soir. Et une demi part de tarte avant le yoga du soir et c’est fini pour le jeudi !

Vendredi

Une petite salade betterave-camembert, un reste de pâtes et une demi part de tarte au potiron à midi, puis on démarre pour Poitiers.

On fait honneur à la quiche lorraine préparée par ma sœur. Je réalise que c’est ma première portion de viande de la semaine. Je crois que l’habitude de m’en passer est bien ancrée ^^

Samedi

Direction le Futuroscope ! J’avais trop hâte que cette journée arrive, j’attendais depuis Noël !!! Le temps est frais mais ensoleillé. Parfait ^^

A midi, on déjeune rapidement avec les Sandwiches à base de pain de mie complet préparés la veille – St Moret – Jambon/emmental. Des fruits dans l’aprem entre les Lapins crétins et la Vienne Dynamique.

Le soir on ressort claqués. On a bien marché et piétiné toute la journée, soit 11h quand même. Ma sœur nous fait des pâtes et … dodo ! Après cette journée bien remplie, j’ai dormi comme un bébé.

Dimanche

Le temps est même meilleur que la veille. Un soleil magnifique nous accompagne dans notre visite de la ville.

Poitiers est petit mais plutôt mignon. Les pierres blanches des bâtiments m’ont fait pensé à Orléans, séquence nostalgie ^^

A midi, on prend le temps de faire les lézards en terrasse, une bière à la main, que demander de plus ? Puis direction La Serrurerie, un chouette resto proche de la Mairie. Je commande le fish and chips ! C’est un plat que j’adore depuis que j’y ai goûté en Irlande.

Retour à la maison sous le soleil. Quelques pâtes (encore, j’ai honte) et voilà la fin de ma cinquième semaine flexitarienne. Déjà !

DSC04282  DSC04288 Photo 08-03-2015 13 37 47

Bilan de cette semaine : 3 repas « omnivores » pour 11 végétariens. Pas forcément les meilleures associations et le meilleur équilibre. Mais une bonne semaine quand même !

A très vite !

Semaine flexitarienne #4

Hello !

J’aime utiliser les légumes de saison. C’est vraiment un réflexe ancré depuis plusieurs années. Les tomates en hiver c’est no way. Tout comme les endives en juillet. Alors depuis que je suis avec MisterChéri c’est parfois compliqué. Il achèterait des courgettes et des fraises, totalement insipides, en plein mois de février (pourtant ses parents ont un potager). C’est vrai qu’en ce moment c’est un brin monotone. Carottes, poireaux, navets, choux et courges, on mange régulièrement la même chose. Mais les produits ont du goût et j’aime croire qu’ils contiennent plus de vitamines que les légumes produits sous serre en Espagne. En plus, achetés sur le marché, on dégotte facilement des légumes qui ont été cueillis à moins de 10 km de l’appartement. 10 km ! Difficile de faire plus local.

Alors on attend patiemment le mois d’avril et ses premières fèves et les petits radis roses. Oui je cèderais bien les poires et les clémentines contre une poignée de cerises ^^

4_albi_24_02_2015

En tout cas le ciel bleu se montre de plus en plus souvent !

Semaine du 23 février au 1er mars

Lundi

J’ai beaucoup de chance, je commence la semaine malade. A moi fièvre et migraine ! Pour le déjeuner, je me suis fait un pain pita garni de houmous (j’adooore le houmous) et de mâche. Et je finis le cake de la semaine précédente.

4_pita_cake

Le soir, face à notre manque conjoint de motivation pour la cuisine (et une absence notable de légumes), un plat de pâtes fera l’affaire.

Mardi

Je reste à la maison pour me soigner. Infusions de thym, miel et citron et du paracétamol toute la journée. Grâce à ça, je vais mieux dans l’après-midi. Pour les repas, j’ai une flemme internationale. Pâtes au fromage à midi et beaucoup de fruits dans la journée.

Au diner, on ouvre une conserve de veau, pommes de terre et carottes concoctée par la famille de MrChéri. J’aime pas trop utiliser ces conserves mais il faut bien avouer qu’elles ont leur utilité.

Mercredi

Vu qu’il n’y a toujours aucun légumes et plus grand chose de frais à l’appart, c’est sandwich à midi : fromage frais, jambon cru, tomates et roquette dans un pain ciabatta (Des tomates ?!) Suivi d’un fromage blanc au coulis de fruits rouges. 2 pommes complèteront le déjeuner.

4_sandwich

On prépare une tarte épinard chèvre pour le soir, basée sur la pâte de cet article. Quelques  chocolats et c’est parti pour une looongue nuit de sommeil.

Jeudi

A midi, du basique. Un peu de mâche, 1 oeuf dur et une part de tarte chèvre-épinard.

4_tarte_pinard

Le diner devait signer le retour de l’oignonade : un oignon, quelques PdT, un petit navet, 2 carottes et des lentilles. C’est le genre de poêlée que j’aime d’amour. Sauf qu’on a eu la bonne idée de goûter avec un smoothie fruits rouges/pomme/banane. Du coup plus faim avant le yoga. Tant pis, ce sera pour demain.

Vendredi

L’oignonade de la veille est dégustée avec un oeuf dur et un demi avocat.

4_oignonade4_canard_ananas

MrChéri m’invite au resto asiatique le soir. Quelques nems et samousas aux légumes puis je craque pour un canard aux ananas frais. J’ai adoré l’association des 2, ainsi que la présentation.

Samedi

Quelques restes de la semaine trainent dans le frigo. On leur fait un  sort, ça libère de la place pour le produits du marché. Des pâtes, un quart d’avocat, du fromage et des pois chiches.

J’improvise un couscous végétarien pour le repas du soir. Avec de la semoule bien sûr, 2 carottes, un navet, des pois chiches et du ras-el-hanout pour donner du goût.

Dimanche

Pour le dimanche midi, on se fait une omelette oignon-patate douce. Et pour se donner du courage pour attaquer la semaine suivante, un bon quatre-quart au chocolat est parfait.

Enfin, de basiques pâtes sauce tomate-gruyère terminent la journée.

4_omelette

Bilan de cette semaine : 4 repas « omnivores » pour 10 végétariens. Je suis très contente de ma semaine. Je n’ai pas ressenti de faiblesse vis-à-vis d’un manque de protéines. Les apports carnés ont été bien répartis dans la semaine et les pois chiches et lentilles ont fait leur job. ça me conforte dans le ratio 3-4 repas sur la semaine qui est suffisant pour apporter l’énergie nécessaire.

Et vous, quelle attention portez-vous à vos légumes ? Locaux ? bio ? de saison ? … ou pas ?

Semaine flexitarienne #3

Bonjour, bonjour !

Cette semaine est assez particulière pour moi. C’est un grand tourment dans mon couple et dans ma vie.

Je connais la famille de MisterChéri depuis août 2013. Il connaissait la mienne depuis le mois de juin. Tout s’est toujours bien passé. Les nombreuses vacances d’été ou de Noël à Nîmes chez les beaux-parents, les week-ends ou journées chez mes parents à Toulouse. On connaît aussi assez bien la famille élargie de l’autre. La rencontre entre nos deux familles était la suite logique.

Ça m’a quand même causé un peu d’appréhension, mêlée à pas mal d’excitation. Et s’ils ne s’entendaient pas ? Et si je ratais mes lasagnes (non pardon je m’égare ^^) ? La présentation aux parents c’est important, rarement anodin. Mais la présentation de ces parents à ces beaux-parents ?

Concernant le menu, il a fallu faire des compromis. Pour les repas « de fête » j’ai du mal à imposer un menu végétarien. Nous avons alors concocté un repas qui nous ressemble, un peu carné pour que l’ensemble plaise à MrChéri et enrichi de légumes pour moi. De plus, connaissant le repas à l’avance, je pensais pouvoir anticiper en mangeant à 90 % végétarien du lundi au vendredi (c’est beau la théorie ^^).

Semaine du 16 au 22 février

Lundi

Je reproduis à midi une association que j’avais beaucoup aimé la semaine dernière :  Riz-légumineuse sauce tomate avec cette fois-ci des lentilles. Le reste d’un fromage de brebis avec du pain complet complète le repas. Quelques noix/noisettes et dattes dans l’après-midi.

Le soir, je réalise ma première pâte à tarte maison. Il s’agit de l’adaptation d’une recette de pâte brisée trouvée sur le net. Au final, c’est entre la pâte brisée et la pâte à pizza. Elle me servira peut-être pour les 2 utilisations.

3_poireau

J’en ai fait une tarte au poireau. Sur le fond de tarte étalé, on verse le mélange d’un œuf, un peu de crème fraiche, un reste de féta et un poireau coupé en rondelle. Cuisson 35 minutes à 180°C.

Mardi

Je finis ma tarte au poireau à midi, accompagnée d’un mélange carottes râpées, lentilles et riz. Des amandes et dattes pour le dessert. Aucun de mes collègues n’a encore fait de remarque sur l’absence de viande dans mes repas. Ça m’arrange, j’avais pas envie de me justifier.

Le soir, je convertis MrChéri à la salade carottes-lentilles-riz. Un avocat pour 2 et du bon pain de seigle complètent le repas.

Mercredi

Le repas du midi se compose d’un pain pita garni de pois chiches écrasés grossièrement à la fourchette, de rondelles de carottes et d’un tranche de mimolette. Dans un deuxième pain se cache du beurre de cacahouète. La pomme et la mandarine que j’avais prévues seront mangées dans l’aprem.

Pour la soirée, on est invité chez un pote en mode Auberge espagnole. On prépare en vitesse des roulés à la brandade (spécialité nîmoise) et un quatre-quart à la mandarine. On a volontairement choisi d’apporter des plats omnivores car je voulais consommer un peu de viande et de poisson pour la première fois de la semaine.

Voici les ingrédients des roulés : Une pâte feuilletée (du commerce par exemple), un pot de brandade de morue à la nîmoise (au rayon frais, pas très loin des surimi) et du fromage râpé.

Dérouler la pâte, étaler l’intégralité du pot de brandade et  un peu de fromage râpé. Pas trop pour éviter qu’il prenne le dessus sur la brandade. On roule et on réserve au frais au moins une demi heure. Puis on découpe en tranche de 5 mm (pas plus). Les espacer un peu sur une plaque de cuisson papier sulfurisé. S’ils se touchent un peu (mais pas trop) en cours de cuisson, ce n’est pas gênant. Puis une trentaine de minutes au four à 180°C, jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

3_oeufs3_lasagnes

Jeudi

Pour le midi, j’avais préparé 2 œufs durs, un peu de butternut saupoudrée de curry et des pâtes blé-lentilles corail. L’association était super bonne.

En rentrant du boulot, je me sens un peu faible et j’ai besoin d’un peu de réconfort alors je me fais une tartine au beurre de cacahouète. Puis encore un peu faiblarde je mets 2 tranches de jambon au cake prévu le soir. Je ne sais pas si c’est lié à un manque de protéines animales mais dans le doute je préfère ne pas prendre de risque. Dans le cake, à base de farine semi-complète, on incorpore 1/4 de butternut, des noix, du comté et donc du jambon.

Vendredi

Des restes du cake de la veille avec de la mâche composent le repas du midi. C’est basique et efficace.

Le soir, on est invité au resto avec la famille de MrChéri. J’ai pris le velouté de potiron au cumin, le confit de canard aux pommes de terre à l’ail et une petite tarte tatin. Pas de plat végétarien disponible.

Samedi

Le repas du midi est the moment de la semaine : la rencontre de nos deux familles ! C’est aussi un défi dans les quantités, il nous faut cuisiner pour 9 personnes au total.

En apéro, MrChéri refait ses roulés à la brandade. On découpe aussi 5 carottes en bâtonnets. Ils seront accompagnés d’un houmous et de rillettes de thon, maison bien sûr.

L’entrée est composée d’un mélange de mâche, noix de cajou, carottes râpées et magret, séché par mère. Puis de bonnes lasagnes faites par mes soins. J’ai mis moitié moins de viande que dans la version traditionnelle transmise par ma mère qui a travaillé pour un traiteur italien. A la place, j’ai enrichi par des tomates pelées et un potimarron. On finit par un petit plateau de fromage pour les amateurs et enfin un gâteau magique à la crème de marron.

Le soir, on finit les restes de lasagnes, de rillettes de thon et de gâteau. C’est moyennement équilibré mais qu’est-ce que c’est bon !

Dimanche

Pas trop faim en ce lendemain d’assiettes plus que garnies. J’ai juste mangé du houmous qui restait, avec du pain.

Le soir, des pâtes au fromage. C’est dimanche et c’est bon de faire simple !

3_feta3_avocat3_salade

Bilan de cette semaine : 6 repas « omnivores » pour 8 végétariens. C’est … pourri ! La faute à une faiblesse en milieu de semaine et à un cake avec du jambon. Le reste de le semaine est bien négocié.

En dehors de ça, j’ai passé une semaine excitante et stressante. Je suis ravie du déroulement de la journée de samedi et de la rencontre entre mes parents et ceux de MrChéri. On s’est vraiment régalé, on s’est baladé dans Albi et on a bien triché aux cartes.

Et vous, vous avez passé une bonne semaine ?