Yoga journal et Esprit yoga : du yoga en kiosque !

Yoga_journal_1

Dans ma pratique du Yoga, j’aime beaucoup utiliser des livres et des magazines. On les lit, on les relit, on les oublie, on les désosse (attention pas les livres, sacrilège ^^) puis on n’en garde que nos pages préférées. Je trouve une certaine autonomie à pratiquer avec un support papier. On prend le temps dont on a besoin sur chaque posture, on retravaille une transition.

Et on n’a pas à supporter le blabla de la vidéo lorsqu’on essaie de faire le vide et de se concentrer. Je ne critique évidemment pas, les videos permettent de varier les profs et de profiter de chacun de leurs conseils : ça participe à une pratique éclairée mais stop à la pollution sonore ^^

Le magazine Esprit Yoga est prépondérant dans les kiosques français depuis 4 ans. Je l’ai découvert en septembre quand je me suis mise de façon plus assidue du yoga. J’aime beaucoup les catégories : Séquence du mois, Divinités, Yogathérapie, Nutrition. Les thèmes abordés sont diversifiés et équilibrés entre la pratique des asanas et le côté plus philosophique ou même global du yoga.

Voici une partie de la séquence extraite du numéro 21 que j’aime beaucoup :

extrait_num_21

Depuis mi-mars un nouveau magazine a fait son apparition. Il s’agit de Yoga Journal, le cousin de l’américain du même nom qui a une grande place outre-atlantique. J’avais placé un grand espoir dans cette nouvelle revue afin de diversifier mes lectures. Bin je dois vous avouer que j’ai été déçue.

D’abord par le (trop) grand nombre d’interview et témoignages: Amélie Nothomb, Hilaria Baldwin (star montante du Yoga à New York – really star et yoga dans la même phrase ? Pour Yoga journal, ça ne semble pas être un problème), Bibi McGill, billet d’humeur de Mika. Il y a un petit côté Life Style qui ne m’apporte pas grand chose.

De plus, le monde du Yoga est devenu assez vaste pour éviter les copié-collé des articles américains et trouver des profs et personnalités que l’on pourrait rencontrer dans la vraie vie ? Parce la vie de Bibi MacGill, chorégraphe de Béyoncé, niveau identification franchement …

Enfin, ce que j’attendais le plus : les pages de pratique yogique. Même elles ne m’ont pas spécialement convaincue. Ô rage, ô désespoir ! La posture du mois est l’arbre. Des détails intéressants, des variantes pour les gens qui ont peu d’équilibre, des postures préparatoires, des postures plus avancées et … ceci :

arbre_genoux

J’ai été très étonnée de voir au sein d’un même numéro le conseil que l’on entend souvent « ne pas poser le pied sur le genou, plutôt sur le mollet si manque de souplesse » et quelques pages plus loin, ce conseil passer à la trappe ! Une erreur bête … Je ne veux pas d’un magazine parfait et lisse sous tout rapport mais là quand même. Overreacting, me? Sans rancune, mais j’étais vraiment surprise !

Bilan:

Vraiment, déçue par ce premier numéro. Les suivants seront peut-être meilleurs. Affaire à suivre !

Je suis curieuse de connaître votre avis sur ce nouveau magazine. Vous avez acheté ce numéro ? Plus enthousiaste que moi ?

Publicités

Yoga pour renforcer le système immunitaire

Bonne année les yogis !!! Je vous souhaite plein de bonheur, de réussite et évidemment de bons moments yoga pour cette année 2015.

Les postures que je vous propose aujourd’hui ne sont pas centrées sur la détox car beaucoup d’astuces ont déjà été données sur la blogo. De plus, le meilleur moyen de faire du bien à son corps est de l’écouter ! Donc que ça s’appelle détox ou que ça n’ait pas de nom, mon seul conseil est de faire ce que votre corps vous demande : manger moins le soir, plus d’exercice ou plus de légumes, toutes les idées sont bonnes à prendre du moment qu’elles vous font du bien !

Postures qui renforcent le système immunitaire :

Même si durant les vacances de fin d’année, je me suis pas mal renseignée sur l’Ayurveda, la branche médecine, je souhaitais pour l’instant vous parler de postures bienfaitrices car je ne suis pas encore assez calée en médecine ayurvédique ^^ Mais promis, je vous en reparlerai à l’occasion 😉

En choisissant les bonnes postures, il y possible de cibler par exemple le système immunitaire et essayer d’éviter les maladies auxquelles on est plus sensible l’hiver.

  • Postures renforçant la rate

La rate est située sous le poumon gauche. On peut la stimuler de 2 façons différentes. Tout d’abord lors des postures sur le ventre qui provoquent une compression. Ensuite par des postures de torsion qui massent l’intégralité de l’abdomen.

Je vous propose la Sauterelle, le Triangle et la Torsion assise.

sauterelle

La sauterelle

Le triangle

La torsion assise

De plus, les postures de torsion stimulent le système digestif dans son ensemble. Dans l’Ayurveda,  l’état de santé du système digestif est l’élément le plus important sur la santé à long terme. Sa stimulation contribue ainsi à un système immunitaire sain.

  • Postures renforçant les ganglions et le réseau lymphatique

Ce sont toutes les postures inversées. Elles facilitent le retour de la circulation lymphatique; les ganglions du haut du corps (sous les aisselles et sous la mâchoire) sont mieux desservis alors que ceux du bas (dans l’aine par exemple) sont déchargés.

La chandelle par exemple est particulièrement adaptée aux débutants comme moi. Il est impensable pour moi vu mon niveau de pratiquer ces postures sans l’œil avisé de ma prof. Si vous avez moins peur que moi de faire des équilibres sur les mains, les postures inversées sont assez à la mode en ce moment 😉

chandelle

La chandelle

 

  • Postures renforçant le thymus

Situé à la base du cou, sous la thyroïde et en arrière du sternum, il est stimulé par toutes les postures dites d’ouverture du cœur. On retrouve joyeusement le chameau et l’arc (ce dernier étant aussi indiqué pour la stimulation de la rate).

VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100

Le chameau

VLUU L100, M100  / Samsung L100, M100

L’arc

 

Grâce à mes souvenirs de Terminale, voici un schéma récapitulatif permettant de comprendre rapidement le pourquoi du comment des organes à cibler.

schema_immunite

Et vous, des techniques pour affronter l’hiver ?

 

Sources:

http://yoga-sante.over-blog.net/article-35185391.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Leucocyte

Mes souvenirs de Terminale S

Je participe au #YogaStepByStep

27

Coucou !

Un nouveau post Yoga aujourd’hui, on vire un peu mono-sujet sur ce blog 😉

Il faut dire que l’actualité est agréablement riche en Yoga et c’est tant mieux !!! Donc je participe au #YogaStepByStep lancé par Mathilde du blog http://yoga.maathiildee.com/. Il s’agit de travailler une à 2 postures et de montrer qu’avant les jolies photos de postures parfaitement exécutées se cachent parfois plusieurs mois de travail. Ce projet est donc initié par Mathilde, qui l’a proposé en parallèle à Charlotte, Anne et Anouchka. N’hésitez pas à faire un tour sur leurs blogs pour voir les postures travaillées et les étapes intermédiaires.

Pour ma part, j’ai choisi de travailler Ustrasana, la posture du Chameau pour assouplir un peu plus mon dos et une posture qui combine souplesse et équilibre et au nom … compliqué: Utthita Hasta Padangusthasana.

Attaquons avec le chameau… Je me suis inspirée de la séquence de préparation de ma prof de yoga à laquelle j’ai rajouté des étapes.

En échauffement, je réalise ce pont tout doux. Il permet de réveiller les abdos, les lombaires, les fessiers et l’arrière des cuisses (entre autre). C’est idéal pour la posture à réaliser.

05

Ensuite pour l’ouverture de la poitrine, le travail des épaules et la souplesse du dos, je travaille ce pont. Pour l’instant seul mon gras du bidou arrive à monter 😉 J’y vais progressivement, j’aime pas vraiment la sensation au niveau du cou, ni la respiration qu’il implique.

10Encore un peu de travail ^^ pontSource: http://www.guideyoga.org/

 

La préparation de la posture à proprement parler se fait sur les genoux, pieds flex ou étendus sur le sol. La version flex permet une surélévation du support de la posture (vous pouvez aussi utiliser des blocs) et une flexion arrière plus modérée, préconisée au début.

On peut commencer par partir plusieurs fois en arrière tout en restant gainer pour sentir le travail des fessiers. Il ne faut pas descendre trop loin et se faire mal. La remontée doit rester confortable.

17

Ensuite, on peut attaquer une première variante, qui permet de ressentir la flexion arrière. Pour cela, on reprend la position précédente et sur une expire, arquez très progressivement le dos vers l’arrière en gardant le bas du dos allongé et la poitrine poussée vers le ciel.

Poser une main, celle qui vient instinctivement. Puis vérifier que l’on a conservé les hanches au-dessus des genoux: il faut contracter un peu plus les fessiers et chercher à avancer le pubis vers l’avant. De plus, les muscles abdominaux sont rentrés vers la colonne vertébrale pour protéger le bas du dos. Pour l’autre main, l’objectif est de l’amener vers l’arrière tout en conservant le reste de la posture juste ^^ Alors on peut commencer avec le bras vertical, le regard tourné vers la main. Puis petit à petit tirer le bras vers l’arrière si c’est toujours confortable.

J’évite de relâcher le cou et je dégage la tête des épaules en étirant le sommet du crâne vers l’arrière (pas vers le bas donc). Pour toutes les étapes, j’essaye de rester dans la posture seulement 2-3 respirations. On profite ainsi de la respiration thoracique : l’air vient remplir les côtes.

Pour remonter, on contracte à nouveau cuisses, fesses et abdominaux et on peut replacer les mains sur le bas du dos… et on recommence en changeant de côté !!!

Ne soyez pas surpris de la différence à droite et à gauche, on a tous un côté plus facile que l’autre 😉

21

Après on peut tenter la même chose avec la deuxième main posée. Je ne sais pas s’il est recommandé de poser une main puis l’autre. Pour ma part, j’ai l’habitude de poser les 2 en simultané.

27

Que ce soit pour la variante pieds flex ou pour le « vrai » chameau, les cuisses et les bras doivent être parallèles et verticaux. C’est raté pour le dernier ^^

32

Je me suis rendue compte en regardant les photos que visuellement mon chameau est pas si mal. Par contre, la vérité c’est que la vraie posture, celle de la dernière image, est très inconfortable pour moi. La souplesse n’est pas suffisante. La route est encore longue mais les progrès sont encourageants… C’est tout l’objet du projet lancé par Mathilde finalement ^^ Je vais persévérer et vous montrer les résultats dans quelques semaines semaines, sur instagram probablement.

Après tout ce travail, n’oubliez pas de détendre les muscles sollicités. Pour cela on peut opter pour des contrepostures de type enroulement et/ou la posture de l’enfant.

25Enroulement avant 35Posture de l’enfant Balasana

Pour finir, je travaille aussi Utthita Hasta Padangusthasana. Derrière ce nom à rallonge se cache un banal pied à la main. Alors banal certes mais costaud 🙂

DSC03707Heu, ça ressemble à rien ton truc 😉 pied_a_la_mainSource: http://www.coin-beaute.com/

 

Il y a beaucoup beaucoup beaucoup de boulot pour celle-ci ^^

Si l’équilibre est maîtrisé, pour la souplesse on repassera. Il me faut plus de souplesse dans l’arrière des cuisses et plus de mobilité dans le bassin.

Je vais utiliser la routine pour l’ouverture du bassin proposée dans le dernier Esprit Yoga et faire beaucoup de pinces et de chien la tête en bas pour assouplir l’arrière des cuisses. Mais si vous avez d’autres idées, je suis preneuse 😉

 

Voilà, j’espère vous avoir convaincu de participer vous aussi. Pas besoin d’un niveau particulier (cf mon pied à la main^^) Juste une envie de progrès, lentement mais sûrement!

Ma rentrée de Yoga

Salut à tous !

Un article qui se fait attendre! ça fait un moment que je veux le publier mais mon photographe de Chéri a eu des contre-temps. Les aléas du travail en flux tendu ^^

Aujourd’hui donc un article sur le Yoga. Une activité que je pratique depuis un an maintenant. Un an à découvrir de nouvelles postures, de nouveaux muscles et de nouvelles courbatures !!!

DSC03578

C’est dans mon salon que je déroulais mon tapis, allumais l’ordi et lançais une vidéos à suivre. Une activité en fait suivie en dilettante. L’année dernière, je faisais du rock, du jujitsu, de la course à pied et du renforcement musculaire en plus du yoga « at home ». Des activités très diverses qui m’apportaient chacune un petit truc en plus. Suite à des douleurs au genou gauche (toujours pas guéri d’ailleurs) et mon petit passage à l’hôpital, j’ai supprimé cette année le jujitsu et le rock, pour reprendre progressivement le yoga, le renforcement et la CAP.

C’est en grande partie mon épisode « maladie » qui m’a motivée à approfondir ma pratique du Yoga. J’ai pris conscience l’année dernière de ses bienfaits psychiques, au-delà des bienfaits physiques indéniables. Mais face à l’adversité, les bons sentiments et les bonnes résolutions sont … difficiles à tenir 😉 Septembre a été un mois de lutte contre moi-même. Tout d’abord, je ne pouvais pas manger « normalement » (voir ici); puis je n’avais plus de force ! Mais plus du tout! La moindre marche de plus de 20 minutes devenait ultra crevante. Porter les courses était un supplice, bref Marie la mamie ^^

Le yoga s’est imposé pour me remettre en forme physiquement (et en douceur) mais surtout cela m’a aidé à patienter et à accepter ! A accepter ce corps plus faible et le chouchouter, sans lui en vouloir. Pour mieux repartir.

Capture d’écran 2014-10-06 à 15.54.38

Alors en plus des vidéos à la maison, j’ai rajouté un cours avec une vraie prof. Ici pas de studio mais des cours dispensés dans les maisons de quartier et à la MJC. Pas grave. La prof est à l’écoute, elle commence à nous connaître et elle nous crée une petite bulle hors du temps.

Le cours est très axé sur la respiration. Il commence par une relaxation, des exercices de mobilités pour échauffer les articulations et quelques salutations au soleil. Divers exercices d’assouplissement et d’équilibre, tenus peu de temps. Enfin une méditation guidée en Savasana.

J’étais curieuse. De connaître l’ambiance d’un cours, de profiter des indications personnalisées d’un(e) prof et bien sûr de rester en Savasana sans que Chéri tourne autour du tapis! (en fait je l’ai convaincu et maintenant il est allongé sur son tapis à 2 pas de moi ^^) Je ne suis pas déçue 😉

DSC03557

Cette année est placée sous le signe du Yoga. Un yoga doux et zen. Trèèès loin des performances physiques et des Scorpions impressionnants (même si je vous admire, Yogis de l’extrême ^^). Un yoga pour se recentrer et aborder les changements de cette année avec plus de sérénité.

Namasté !

Etes-vous a bad yogi ?

Hello !

Un petit post rapide aujourd’hui. Je vous rédige un article 100% yoga pour la fin de semaine, voici de quoi vous faire patienter un peu hihi !

Pour tous ceux qui pratiquent le yoga depuis leur salon, vous fouillez probablement Youtube à la recherche de nouvelles vidéos… Il y a 4 semaines, Erin Motz de la chaîne BadYogi (je suis fan de ce nom 😉 ) et aussi de l’ancienne chaîne DoYouYoga, a lancé un Yoga Challenge.

Yoga / Challenge ? Quoi ? on est à fond dans la contradiction là ?! C’est assez raccord avec le nom de la chaîne et en même temps c’est un joli format pour réviser les bases de Yoga.

Erin est pleine de bonne humeur, de décomplexion et de bons conseils. Si vous adorez Adriene, vous serez forcément fan ! Concernant le « Yoga Challenge », cela représente une vidéo par jour sur 4 semaines (il manque juste l’épisode 4 de la semaine 4 (?)). Pour l’instant je pioche avec joie dans ces vidéos ciblées et accessibles pour construire mes séances à la maison.

badyogi_txt badyogi_warrior

 

Mais à partir de mercredi 1er octobre, c’est une vidéo par jour, dans l’ordre et sans exception ! Je relève le « challenge » dans le sens où ma pratique du Yoga, contrairement au studio, se dirige toujours vers les mêmes vidéos et/ou les mêmes postures ! Lazy yogi 😉

L’objectif de ce mois d’octobre est de sortir de ma zone de confort et essayer de nouvelles choses. Prendre le temps de s’approprier les nouvelles sensations, c’est aussi ça le yoga !

A très vite !